En 100 mots | Critiques d'albums succinctes, pour les pressés

Un point de vue, en une centaine de mots.

Archive for août 2011

Gary Clark Jr. : Bright Lights EP

with one comment

“Le Sauveur du Blues” vient du Texas et il connaît ses classiques. Il est noir, enfin.

review gary clark jr bright lights EPGary Clark Jr. n’est pas nouveau. “The Bright Lights EP” n’a d’ailleurs qu’un morceau (l’excellent ‘When My Train Pulls In’) qui ne figure par sur son premier album, sorti en 2010. les autres sont des remasters ou des versions lives. Cependant, ces quatre pistes relèvent du trésor, créé par un Bluesman texan de 27 ans, un black du 21ème siècle dont la meilleure amie est une guitare. Ce n’est pas non plus une pale imitation bornée de John Lee Hooker, et Clark emprunte à des influences telles que Marvin Gaye, Hendrix ou même dans le coté pop du blues à la Mayer : c’est vraiment captivant, et comme il le chante sur ‘Bright Lights’, vous vous souviendrez de son nom…

Publicités

Written by Benoit Rajalu

août 13, 2011 at 20:36

Publié dans Critiques

The Horrors : Skying

with one comment

Coqueluche outre Manche, la sensation post-punk est de retour. Maintenant version disco.

critique the horrors skyingThe Horrors reçoivent tant d’attention presque luxurieuse de la presse britannique que ce doit être gênant. C’est pourtant leur fardeau depuis 2009 et l’album “Primary Colours” qui les a révélé être des musiciens cultivés et astucieux. “Skying” s’inspire du même post-punk sombre et complexe – les guitares restent noisy (hypnotisantes sur ‘Endless Blue’) et avancent même vers le shoegazing, mais il y a moins de “sombre” et plus de disco-pop. Imaginez que Primal Scream rencontre MBV. Ou Joy Division rencontre Pulp. Vous êtes dans le plus étrange des clubs, on y joue ‘Moving Further Away’, et vous aimez peut-être ça.

Written by Benoit Rajalu

août 2, 2011 at 11:31

Publié dans Critiques

%d blogueurs aiment cette page :