En 100 mots | Critiques d'albums succinctes, pour les pressés

Un point de vue, en une centaine de mots.

The Black Lips : Arabia Mountain

with one comment

Provotacteurs mais très productifs, les Black Lips aiment faire de la musique, et le font bien

critique The Black Lips Arabia MountainUn joyeux mélange lo-fi entre le Brian Jonestown Massacre, les Hives et les Kinks n’a jamais fait de mal à personne. The Blacks Lips bénéficient donc d’un ensemble d’influence plutôt plaisant, et se balancent habillement entre la pop-punk à taper du pied (‘Modern Art’) et le psyche-punk hypnotique (‘Mr Driver’). Vous l’aurez compris, l’idée est que le punk est toujours inclus dans leur petite cuisine musicale mais n’est jamais surfait au point d’être écrasant. Est-ce que cela fonctionne ? Oui, principalement. C’est suffisamment euphorique pour que tous apprécient, et cet hommage multiculturel a de glorieux moments (‘Time’) franchement mémorables.

Publicités

Written by Benoit Rajalu

juillet 10, 2011 à 22:48

Publié dans Critiques

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Benoit Rajalu

    juillet 10, 2011 at 22:51


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :