En 100 mots | Critiques d'albums succinctes, pour les pressés

Un point de vue, en une centaine de mots.

The Leisure Society : Into The Murky Waters

leave a comment »

Second opus de ce groupe d’opéra-pop Britannique, moins charismatique que son aîné.

review leisure society into the murky watersL’univers de The Leisure Society est riche de mélodies et de paroles inspirées. Il créé des mélodies mélancoliques ou plonge l’auditeur dans un état de grande relaxation : tout cela ne demande qu’une sensibilité à une forme d’opéra-pop, ou à ce que The National produirait pour les comédies musicales de Soho. “Into The Murky Waters” reste aussi riche, entre ballades country-esques (‘Better Written Off (Than Written Down)’) et morceaux indiscutablement pop (‘Dust On The Dancefloor’), il est plaisant et empreint d’une mélancolie automnale British caractéristique. L’omniprésente voix du frontman Nick Hemming amoindrit pourtant l’impact d’un album autrement agréable.

Publicités

Written by Benoit Rajalu

juin 19, 2011 à 20:37

Publié dans Critiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :